barratatouille-Ginger-FrankensteinLa kustom kulture m’obsède de plus en plus, en plus à force de regarder mes livres de la maison d’édition Korero qui traite du sujet ainsi que plusieurs magazines comme Kustom. Je deviens « fou » car je veux vraiment m’investir dans cet univers. Une idée me passe par la tête ! Tout simplement, transformer Ginger en Fiancée (non pas de Chucky 😉 mais de Frankenstein. Le fameux film américain de James Whale sorti en 1935 avec l’emblématique Boris Karloff en Frankenstein et la merveilleuse Elsa Lanchester dans le rôle de la Fiancée.

Je trouve l’idée rigolote et je me lance… Je fais un nouveau tirage, je troque le brun de la peau de Ginger pour un vert et un joli bleu pour les paupières mais toujours un rouge vif pour ses lèvres et petites tâches de rousseur. Sa robe devient un bandage blanc qui recouvre aussi une grande partie de ses bras.

Je m’amuse à faire deux cicatrices, une au niveau du cou et l’autre sur l’épaule gauche. Pour la base, je rajoute sur le socle du plâtre pour simuler une terre irrégulière et boueuse d’un cimetière (pour renforcer cet effet, je fais à l’arrache une pierre tombale que je taille dans un élément de maquette en plastique de la marque Revell).

Pour donner un air encore plus lugubre, je décide de faire un bras qui sort de terre, que je récupère d’une autre maquette. Le tout est traité en gris car je veux que le résultat soit encore très graphique. Le côté glossy de la peinture renforce le côté boueux. Je fais exprès de salir ses bottes en projetant un peu de peinture par la même occasion. Une dernière retouche dans ses cheveux avec son emblématique mèche blanche de chaque côté, et le tour est joué. Là encore, je personnalise la boîte, avec le même procédé que la Ginger « Al Caine ». Le résultat est vraiment cool. Je suis sur la bonne voie :)

Written by phil